Agenda des prochains évènements autour de l'œuvre de Ste Hildegarde

 

 

  Formation

Journées de formation à la thérapie selon Ste HILDEGARDE à REIMS

La naturopathe Emmanuelle PHILIPPONNAT, forte de ses 13 années d’expérience en thérapie de Sainte Hildegarde et formée par le Dr Wighard Strehlow,  propose des formations d’une journée à la Maison Diocésaine de REIMS sur l’alimentation, l’hygiène de vie et les remèdes proposés par Sainte Hildegarde.

Ces journées de formation s’adressent à toute personne désireuse d’approfondir ses connaissances sur la prévention et le maintien en bonne santé grâce aux conseils de Ste Hildegarde. il est recommandé de suivre ces formations dans l'ordre.  

INTERVIEW de E. PHILIPPONNAT (journal diocésain Reims Ardennes) (.pdf 2.2Mo)

Mme Emmanuelle PHILIPPONNAT donne des consultations de naturopathie hildegardienne à son cabinet à Reims, au bureau de l'association, la Maison de Sainte Hildegarde.
Pour toute prise de rendez-vous, l’appeler au 06 79 29 26 64. 

LA MAISON DE SAINTE HILDEGARDE
6 rue du Lieutenant Herduin
51100 Reims
06 79 29 26 64
www.saintehildegarde.com  

Haut de page

 

 
Journée, week-end, conférences


Le 17 juin 2017 «portes ouvertes» aux Jardins de sainte Hildegarde à Coux et Bigaroque (Dordogne) de 10h à 18h.
Avec deux conférences l’une sur les plantes médicinales à 11h l’autre sur l’épeautre à 15h. Visite des installations, boutique éphémère.

Pour tous renseignements . Tél: 05 53 31 07 07.

Haut de page

  Université

Du 17 au 22 octobre 2017 au Foyer de Charité de BAYE (51) université sainte Hildegarde
Initialisée par Mgr Hervé GOSSELIN évêque d'Angoulème.
Sur le thème : "Sainte Hildegarde et l'unité de la personne dans la création ", avec les Drs Louis VAN HECKEN et Marie Cécile FONLUPT, les naturopathes Laurence MAYAUD, Noémie ACHET, Corinne GRAUX Ateliers de chants et corporels, témoignages de Marie France et Claude DELPECH des Jardins de Ste Hildegarde. Découverte du milieu champenois. Initiation à la cuisine Hildegardienne. Liturgie des foyers de charité. Repas ‘hildegardiens’ et bio pendant toute la session. Session à prix modiques. Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant. Le programme définitif sera sur ce site internet: www.lesjardinsdhildegarde.com dans quelques jours. .Organisée par l'association «Les amis de sainte Hildegarde» en coopération avec le foyer de Charité. (Il reste encore des places!)

Renseignements, tarifs, options de logement, inscriptions: contacter Liseranne au 03 26 52 80 80 ou fdc.baye@orange.fr (mettre en objet du mail: Pour Liseranne – renseignements session Ste Hildegarde).

Haut de page

 
Congrès

 

Du 7 au 9 octobre  2016 a eu lieu le 9ème CONGRES international Ste Hildegarde en Allemagne sur le bord du Lac de Constance sur le thème "Eviter le stress avec Hildegarde Von Bingen".

Voici les informations obtenues auprès du responsable de l'organisation de ce congrès:

D'après le Dr Wighard STREHLOW il est prévu un traducteur en français pour les conférences plénières, pas pour les ateliers.

Pour confirmer votre participation il faut renvoyer le document ci-dessous dûment rempli.
Pour plus de renseignements et les tickets d’entrée pour le Hildegard-Klangdom (Oratorium), voir http://klangdom.st-hildegard.com/
ou + 49 (0)800 999 1777.
Les participants au Congrès Hildegarde bénéficient d’un tarif réduit pour ce Klangdom. Merci de choisir l’option «Ermässigt» (tarif réduit) .
Pour les renseignements concernant votre hébergement: svp vous adresser à l’Office de tourisme de Constance: Tél: +44 (0)7531 1330-30.
www.st-hildegard.com: pour plus de renseignements concernant le Congrès Hildegarde.
Frank Schuhwerk
EVENT Promotions – Agentur für Live-Kommunikation
Spörrer, Schuhwerk GmbH
Friedrichstrasse 37
78464 Konstanz
Tel  +49 (0)7531 80 28 4-90 
              Fax +49 (0)7531 80 28 4-92
Frank.Schuhwerk@EVENT-Promotions.de
www.EVENT-Promotions.com

Fiche d'inscription (.pdf)

Haut de page

 

Ci-dessous les informations du congrès  2013 à PARAY LE MONIAL ====>

Du 3 au 5 mai  2013 a eu lieu le PREMIER CONGRES international en France avec plus de 820 participants.

«Sainte Hildegarde, Docteur de l’Eglise: une réponse face à la crise?»

Vous trouverez tous les résultats de ce congrès : interventions en format mp3, ici

au sanctuaire de PARAY LE MONIAL

avec la communauté de l’Emmanuel

organisé par l’association «Université Sainte Hildegarde» et la présence des acteurs majeurs dans «le monde d’Hildegarde de Bingen»:

la sœur PHILIPPA de l’abbaye Ste Hildegarde d’Eibingen,

Marie Anne VANNIER spécialiste des mystiques Rhénan professeur d’université,

le père Pierre DUMOULIN théologien et bibliste,

les médecins Philippe LORON Louis VAN HECKEN Lutgart GILLIS

le célèbre naturopathe Wighard STREHLOW (pionniers de cette médecine naturelle),

des études sur la mise à disposition des produits de santé en Allemagne en Autriche et en France

Evénement pour tous les amis de Ste Hildegarde et pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur son œuvre, le tout ponctué par une exécution magistrale des plus belles poésies musicales de notre Sainte, chants et instruments, par l’artiste allemande Klara Vom QUERENBERG.

 

affiche

dépliant programme (clic)

Renseignements sur le site www.lesamisdesaintehildegarde.org (clic)

Haut de page

Ci-dessous les informations du congrès  2012 à CONSTANCE====>

Du vendredi 4 au dimanche 6 mai 2012 CONGRÈS international Sainte Hildegarde à Constance (Allemagne), thème principal «Les Visions (de Sainte Hildegarde) qui changent la vie - la puissance des images intérieures ». Conférences, ateliers etc… (traductions en français), Dans un cadre exceptionnel au bord du lac de Constance.

PROGRAMME+BULLETIN D'INSCRIPTION (clic)

REPONSE AUX QUESTIONS (clic)

Renseignements inscriptions Tél. + 49 (0) 7531 80 28 4-90 depuis la France 004975318028490

Ci-dessous les informations du congrès  2011 à GAND====>

Du 1 au 3 juillet 2011 CONGRES INTERNATIONAL Ste Hildegarde à GAND (Belgique)

« Hildegarde de Bingen, lumière pour notre époque » approfondissement de l’œuvre de Ste Hildegarde. Les thèmes suivants seront abordés : ses visions, ses conseils de santé, sa médecine, sa musique avec la participation de nombreux intervenants, thérapeutes, théologien, musicologue. Traductions simultanées en Français, Néerlandais et Allemand.

AFFICHE CONGRES 2011 (.pdf 1300ko)

Haut de page

  Retraites

 

 

.Du 19 août (17h) au 20 août 2017 (14h) Retraite spirituelle à l'Abbaye Sainte Lioba (Bouches du Rhone)

Sainte Hildegarde : son message d'espérance : «O homme, ramène Dieu dans ton cœur, tu es sa perle précieuse» Avec sr. Elaie moniale de l’Abbaye Sainte Lioba
Voir aussi le site de l’Abbaye: lioba.com et sœurs de Sainte Lioba.
Description: Session Sainte Hildegarde 2017

Inscriptions: benedictins@lioba.com

Haut de page

Du 11 au 18 septembre 2017: au Foyer de Charité d’Ottrot retraite et pèlerinage de Ste Hildegarde à Eibingen –RFA- :
ouverte à tous: cheminement  avec sainte Hildegarde von Bingen. Thème de la retraite: «être plus libre pour aimer en se laissant attirer par la miséricorde divine» avec le Père Bruno de BELLOY. Monodiète selon sainte Hildegarde à l’épeautre bio et non hybridé et pèlerinage à Bingen (Allemagne), Marie-France et Claude DELPECH. Pèlerinage, participation aux cérémonies pour la fête de Ste Hildegarde le 17 septembre (traduction française simultanée). http://www.foyer-ottrott.com/.

Renseignements, inscriptions et réservation auprès du Foyer de Charité d’Ottrott : 03 88 48 14 00.

Haut de page

 

  Sessions sainte HILDEGARDE

Du dimanche 9 juillet au samedi 15 juillet 2017 session découverte de Ste Hildegarde (Domaine de Chadenac).
Découverte des conseils de Sainte Hildegarde pour «la santé du corps et de l’âme»avec le Dr Fonlupt et Laurence Mayaud, Naturopathe. Apprendre à fabriquer le pain d’épeautre sur levain naturel. Découvrir la cuisine hildegardienne : astuces pour l’adapter à une vie quotidienne et familiale. Enseignement vidéo du Père Pierre DUMOULIN proposé en soirée. Atelier danse avec Marie Françoise Scrizzi de l’association «les pèlerins danseurs» etc…

Description/Inscription: http://chadenac.com/calendrier/session-decouverte-de-sainte-hildegarde/  

Haut de page

Du 17 Juillet (14h) au 21 Juillet 2017 (17h30) Session Ste HILDEGARDE à la Communauté des Bénédictines de Prailles (Prés de NIORT) Pié-Foulard 79370 PRAILLES.

"Découvrir avec Sainte Hildegarde l'unité de la personne dans la création" avec le Dr Marie Cécile FONLUPT (enseignement sur les cinq sens, conseils de santé), Marie Françoise SCRIZZI (atelier corporel), Sophie BONIFACE (atelier de peinture), Jean Marie MARCHAND, paysan boulanger (atelier pain), cuisine à l'épeautre.
www.benedictines-prailles.fr

Inscriptions: hotellerie@benedictines-prailles.fr Tél:0549326981

Haut de page

Du dimanche 1er octobre 2017 au samedi 7 octobre 2017 session de ressourcement du Corps et de l’âme avec Sainte Hildegarde (Domaine de Chadenac)

Retraite spirituelle en silence avec le père Pierre DUMOULIN. Enseignements sur les 5 sens animés par le Docteur Marie Cécile FONLUPT. Découverte des conseils en diététique et santéavec Laurence MAYAUD, Naturopathe. Ateliers: cuisine, Vittoz. Repas bio hildegardiens. 

Descrip./Inscription: http://chadenac.com/calendrier/session-de-ressourcement-la-sante-du-corps-et-de-lame-avec-sainte-hildegarde/

Haut de page

  Pélerinage

Du 11 au 18 septembre 2017: au Foyer de Charité d’Ottrot retraite et pèlerinage de Ste Hildegarde à Eibingen –RFA- :
ouverte à tous: cheminement  avec sainte Hildegarde von Bingen. Thème de la retraite: «être plus libre pour aimer en se laissant attirer par la miséricorde divine» avec le Père Bruno de BELLOY. Monodiète selon sainte Hildegarde à l’épeautre bio et non hybridé et pèlerinage à Bingen (Allemagne), Marie-France et Claude DELPECH. Pèlerinage, participation aux cérémonies pour la fête de Ste Hildegarde le 17 septembre (traduction française simultanée). http://www.foyer-ottrott.com/.

Renseignements, inscriptions et réservation auprès du Foyer de Charité d’Ottrott : 03 88 48 14 00.

Haut de page

Du 16 au 17 septembre avec Ste Hildegarde et Robert Schuman 48h chrono pour construire la foi sur des bases solides de la foi en Jésus Christ.
Avec le père F-J LEROY et des membres du Foyer. Une IMMERSION dans la vie, le message et le pays de ste Hildegarde de Bingen. Ce pèlerinage en France & Allemagne est organisé par notre Foyer de Charité de Baye à l’occasion de la fête de ste Hildegarde (le 17 sept.).

Programme détaillé sur demande, à partir du 1er mai 2017 Tél: 03 26 52 80 80.

Haut de page

  SPECTACLE

 

Du 21 au 23 janvier à la Chapelle Saint Symphorien Eglise de Saint Germain des Prés

Du 19 février au 25 février Crypte Notre Dame des Champs Rue Montparnasse

Affiche recto (clic)
Affiche verso (clic)

 

 

Haut de page

DIJON DU 14 AU 15 FEVRIER 2015

 

 

 

Haut de page

 

 

Évènement exceptionnel

 

 

Du 22 au 24 novembre 2013
à la Cathédrale de Versailles

 

 

Programme :(clic pour télécharger .pdf)

Haut de page

  Autre ( portes ouvertes...)

 

Le 11 juin 2016, a eu lieu l'inauguration et une "portes ouvertes" aux Jardins de Ste Hildegarde, (au coeur du Périgord noir).

C'est environ 300 personnes que nous avons eu la joie d'accueillir sur notre nouveau site venus des quatre coins de France : de la Bretagne, de la Moselle, des Pyrénées, du var, du Massif Central, du Bordelais des Charentes et bien sûr des départements limitrophes, Lot, Lot et Garonne, Corrèze, Limousin.
Beaucoup d'amis de sainte Hildegarde, des thérapeuthes Hildegardiens fidèles, des voisins sympathisants.
Ce fut pour nous l'occasion de présenter cette p
remière réalisation en France d'une activité entièrement dédiée à la sélection, la transformation, le conditionnement, la fabrication, de produits pour la santé conseillés par Ste Hildegarde de Bingen.
Installation conçue pour stocker les produits issus de l'Agriculture Biologique avec chambre froide de 400m3.


Nous avons eu l'honneur de la visite de M Germinal PEIRO député de la Dordogne et président du conseil départemental, Mme PISTOLOZZI conseillère générale et suppléante de M PEIRO, M Benjamin DELRIEUX conseiller régional, de M Jean-Jacques de PERETTI maire de Sarlat, de M Michel RAFALOVIC président de la Communauté de communes de la Vallée de la Dordogne, et plusieurs maires des environs M Christian LEOTHIER maire de Belvès...
Le Dr WIGHARD STREHLOW et son épouse Karin nous ont fait l'amitié de nous rendre visite ce jour là. Ils ont fait le déplacement Allensbach-Coux et Bigaroque (plus de 1000kms), un encouragement considérable pour nous, pour aller de l'avant
!

Sur la photo de gauche à droite: de dos M Claude DELPECH, en face M Germinal PEIRO, M Jean-Jacques de PERETTI, M Michel RAFALOVIC, Dr Wighard STREHLOW, Mme Marie France DELPECH.

!

 

Haut de page

 

Ont eu lieu,

Du 29 avril au 1er mai 2016 a eu lieu le Forum Zachée à Paray-le-Monial

pour mettre en pratique l’encyclique Laudato Si qui propose un art de vivre chrétien ! Enseignements, ateliers, concert, rencontres et moments conviviaux, louange et temps de prière… un véritable programme de la joiepour (re)trouver une unité de vie entre foi et vie quotidienne. Un atelier «Santé et joie de vivre» animé par Claude et Marie-France Delpech sera l’occasion de mieux connaître le message et les remèdes de Ste Hildegarde

https://www.youtube.com/user/branchezachee/

https://www.youtube.com/watch?v=4Gdya029nhE

Haut de page

 

Du 12 au 14 février 2010 « Les assises chrétiennes du jeûne » à St Etienne

organisées par Jean Claude NOYE journaliste à « Prier » et le père Jean Luc Souveton avec la participation, entre autre, du père Anselm GRÜN bénédictin et du cardinal Philippe BARBARIN.

Avec la présence permanente de Mgr LEBRUN évêque de St Etienne. Ces premières assises du jeûne ont réunis plus de 700 personnes. Visitez le site pour le compte rendu.

Programme détaillé (clic)

Viste du site (clic)

Haut de page

  Quand l'Église parle de Ste Hildegarde

Sainte HILDEGARDE proclamée Docteur de l'Église le 7 octobre 2012

 

 

 

Ouverture du synode: homélie de Benoît XVI, 7 octobre 2012

ROME, D 7 octobre 2012 (ZENIT.org) – «Invoquons une effusion spéciale de l’Esprit Saint», demande Benoît XVI à tous les catholiques, au moment d’ouvrir le synode pour la nouvelle évangélisation, ce dimanche 7 octobre 2012, place Saint-Pierre : une invitation qui rappelle la prière de Jean XXIII pour «une nouvelle pentecôte» à la veille du concile Vatican II.

Vénérés Frères, chers frères et sœurs,

Avec cette concélébration solennelle, nous inaugurons la XIII° Assemblée générale ordinaire du Synode des Évêques, qui a pour thème : La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne. Ce thème répond à une orientation programmatique pour la vie de l’Église, de tous ses membres, des familles, des communautés, et de ses institutions. Et cette perspective est renforcée par la coïncidence avec le début de l’Année de la foi, qui aura lieu jeudi prochain, 11 octobre, à l’occasion du 50° anniversaire de l’ouverture du Concile Œcuménique Vatican II. Je vous adresse ma cordiale et reconnaissante bienvenue à vous, qui êtes venus former cette Assemblée synodale, particulièrement au Secrétaire Général du Synode des Évêques et à ses collaborateurs. J’étends mon salut aux Délégués fraternels des autres Églises et Communautés ecclésiales et à tous ceux qui sont ici présents, en les invitant à accompagner par la prière quotidienne les travaux qui se dérouleront dans les trois prochaines semaines.

Les lectures bibliques qui forment la Liturgie de la Parole de ce dimanche nous offrent deux principaux points de réflexion : le premier sur le mariage, que j’aimerais aborder plus loin ; le second sur Jésus Christ, que je reprends immédiatement. Nous n’avons pas le temps pour commenter le passage de la Lettre aux Hébreux, mais au début de cette Assemblée synodale, nous devons accueillir l’invitation à fixer le regard sur le Seigneur Jésus, « couronné de gloire et d’honneur à cause de sa Passion et de sa mort » (He 2, 9). La Parole de Dieu nous place devant le Crucifié glorieux, de sorte que toute notre vie, et particulièrement les travaux de cette Assise synodale, se déroulent en sa présence et dans la lumière de son mystère. L’évangélisation, en tout temps et en tout lieu, a toujours comme point central et d’arrivée Jésus, le Christ, le Fils de Dieu (cf. Mc 1, 1) ; et le Crucifié est le signe distinctif par excellence de celui qui annonce l’Évangile : signe d’amour et de paix, appel à la conversion et à la réconciliation. Nous, les premiers, vénérés Frères, gardons le regard du cœur tourné vers Lui et laissons-nous purifier par sa grâce.

Maintenant, je voudrais réfléchir brièvement sur la « nouvelle évangélisation », en la mettant en rapport avec l’évangélisation ordinaire et avec la mission ad gentes. L’Église existe pour évangéliser. Fidèles au commandement du Seigneur Jésus Christ, ses disciples sont allés dans le monde entier pour annoncer la Bonne Nouvelle, en fondant partout les communautés chrétiennes. Avec le temps, elles sont devenues des Églises bien organisées avec de nombreux fidèles. À des périodes historiques déterminées, la divine Providence a suscité un dynamisme renouvelé de l’activité évangélisatrice de l’Église. Il suffit de penser à l’évangélisation des peuples anglo-saxons et des peuples slaves, ou à la transmission de l’Évangile sur le continent américain, et ensuite aux époques missionnaires vers les populations de l’Afrique, de l’Asie et de l’Océanie.

Sur cet arrière-plan dynamique, il me plaît aussi de regarder les deux figures lumineuses que je viens de proclamer Docteurs de l’Église : Saint Jean d’Avila et Sainte Hildegarde de Bingen. Dans notre temps, l’Esprit Saint a aussi suscité dans l’Église un nouvel élan pour annoncer la Bonne Nouvelle, un dynamisme spirituel et pastoral qui a trouvé son expression la plus universelle et son impulsion la plus autorisée dans le Concile Vatican II. Ce nouveau dynamisme de l’évangélisation produit une influence bénéfique sur deux « branches » spécifiques qui se développent à partir d’elle, à savoir, d’une part, la missio ad gentes, c’est-à- dire l’annonce de l’Évangile à ceux qui ne connaissent pas encore Jésus Christ et son message de salut ; et, d’autre part, la nouvelle évangélisation, orientée principalement vers les personnes qui, tout en étant baptisées, se sont éloignées de l’Église, et vivent sans se référer à la pratique chrétienne. L’Assemblée synodale qui s’ouvre aujourd’hui est consacrée à cette nouvelle évangélisation, pour favoriser chez ces personnes, une nouvelle rencontre avec le Seigneur, qui seul remplit l’existence de sens profond et de paix ; pour favoriser la redécouverte de la foi, source de grâce qui apporte la joie et l’espérance dans la vie personnelle, familiale et sociale. Évidemment, cette orientation particulière ne doit diminuer ni l’élan missionnaire au sens propre, ni l’activité ordinaire d’évangélisation dans nos communautés chrétiennes. En effet, les trois aspects de l’unique réalité de l’évangélisation se complètent et se fécondent réciproquement.

Le thème du mariage, qui nous est proposé par l’Évangile et la première Lecture, mérite à ce propos une attention spéciale. On peut résumer le message de la Parole de Dieu dans l’expression contenue dans le Livre de la Genèse et reprise par Jésus lui-même : « à cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux ne feront qu’une seule chair » (Gn 2, 24 ; Mc 10, 7-8). Qu’est-ce que cette Parole nous dit aujourd’hui ?

Il me semble qu’elle nous invite à être plus conscients d’une réalité déjà connue mais peut-être pas valorisée pleinement : c’est-à-dire que le mariage en lui-même est un Évangile, une Bonne Nouvelle pour le monde d’aujourd’hui, particulièrement pour le monde déchristianisé. L’union de l’homme et de la femme, le fait de devenir « une seule chair » dans la charité, dans l’amour fécond et indissoluble, est un signe qui parle de Dieu avec force, avec une éloquence devenue plus grande de nos jours, car, malheureusement, pour diverses raisons, le mariage traverse une crise profonde justement dans les régions d’ancienne évangélisation. Et ce n’est pas un hasard. Le mariage est lié à la foi, non pas dans un sens générique. Le mariage, comme union d’amour fidèle et indissoluble, se fonde sur la grâce qui vient de Dieu, Un et Trine, qui, dans le Christ, nous a aimés d’un amour fidèle jusqu’à la Croix. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de saisir toute la vérité de cette affirmation, en contraste avec la douloureuse réalité de beaucoup de mariages qui malheureusement finissent mal. Il y a une correspondance évidente entre la crise de la foi et la crise du mariage. Et, comme l’Église l’affirme et en témoigne depuis longtemps, le mariage est appelé à être non seulement objet, mais sujet de la nouvelle évangélisation. Cela se vérifie déjà dans de nombreuses expériences, liées à des communautés et mouvements, mais se réalise aussi de plus en plus dans le tissu des diocèses et des paroisses, comme l’a montré la récente Rencontre Mondiale des Familles.

Une des idées fondamentales de la nouvelle impulsion que le Concile Vatican II a donnée à l’évangélisation est celle de l’appel universel à la sainteté, qui, comme tel, concerne tous les chrétiens (cf. Const. Lumen gentium, nn. 39-42). Les saints sont les vrais protagonistes de l’évangélisation dans toutes ses expressions. Ils sont aussi, d’une manière particulière, les pionniers et les meneurs de la nouvelle évangélisation : par leur intercession et par l’exemple de leur vie, attentive à la créativité de l’Esprit Saint, ils montrent aux personnes indifférentes et même hostiles, la beauté de l’Évangile et de la communion dans le Christ, et ils invitent les croyants tièdes, pour ainsi dire, à vivre dans la joie de la foi, de l’espérance et de la charité, à redécouvrir le « goût » de la Parole de Dieu et des Sacrements, particulièrement du Pain de vie, l’Eucharistie. Les saints et les saintes fleurissent parmi les missionnaires généreux qui annoncent la Bonne Nouvelle aux non-chrétiens, traditionnellement dans les pays de mission et actuellement en tout lieu où vivent des personnes non chrétiennes. La sainteté ne connaît pas de barrières culturelles, sociales, politiques, religieuses. Son langage – celui de l’amour et de la vérité – est compréhensible par tous les hommes de bonne volonté et les rapproche de Jésus Christ, source intarissable de vie nouvelle.

Maintenant, arrêtons-nous un instant pour admirer les deux Saints qui ont été associés aujourd’hui au noble rang des Docteurs de l’Église. Saint Jean d’Avila a vécu au XVI° siècle. Grand connaisseur des Saintes Écritures, il était doté d’un ardent esprit missionnaire. Il a su pénétrer avec une profondeur singulière les mystères de la Rédemption opérée par le Christ pour l’humanité. Homme de Dieu, il unissait la prière constante à l’action apostolique. Il s’est consacré à la prédication et au développement de la pratique des sacrements, en concentrant sa mission sur l’amélioration de la formation des candidats au sacerdoce, des religieux et des laïcs, en vue d’une réforme féconde de l’Église.

Importante figure féminine du XII° siècle, Sainte Hildegarde de Bingen a offert sa précieuse contribution pour la croissance de l’Église de son temps, en valorisant les dons reçus de Dieu et en se montrant comme une femme d’une intelligence vivace, d’une sensibilité profonde et d’une autorité spirituelle reconnue. Le Seigneur l’a dotée d’un esprit prophétique et d’une fervente capacité à discerner les signes des temps. Hildegarde a nourri un amour prononcé pour la création ; elle a pratiqué la médecine, la poésie et la musique. Et surtout, elle a toujours conservé un amour grand et fidèle pour le Christ et pour l’Église.

Le regard sur l’idéal de la vie chrétienne, exprimé dans l’appel à la sainteté, nous pousse à considérer avec humilité la fragilité de tant de chrétiens, ou plutôt leur péché – personnel et communautaire – qui représente un grand obstacle pour l’évangélisation, et à reconnaître la force de Dieu qui, dans la foi, rencontre la faiblesse humaine. Par conséquent, on ne peut pas parler de la nouvelle évangélisation sans une disposition sincère de conversion. Se laisser réconcilier avec Dieu et avec le prochain (cf. 2 Co 5, 20) est la voie royale pour la nouvelle évangélisation. C’est seulement purifiés que les chrétiens peuvent retrouver la fierté légitime de leur dignité d’enfants de Dieu, créés à son image et sauvés par le sang précieux de Jésus Christ, et peuvent expérimenter sa joie afin de la partager avec tous, avec ceux qui sont proches et avec ceux qui sont loin.

Chers frères et sœurs, confions à Dieu les travaux de l’Assise synodale, dans le vif sentiment de la communion des Saints, en invoquant particulièrement l’intercession des grands évangélisateurs, au nombre desquels nous voulons compter le Bienheureux Jean-Paul II, dont le long pontificat a été aussi un exemple de nouvelle évangélisation. Nous nous mettons sous la protection de la Bienheureuse Vierge Marie, Etoile de la nouvelle évangélisation. Avec elle, invoquons une effusion spéciale de l’Esprit Saint; que d’en-haut il illumine l’Assemblée synodale et la rende fructueuse pour la marche de l’Église. © Libreria Editrice Vaticana, en italien, trad. officielle en fr.

Paroles de Benoît XVI avant l'angélus, 7 octobre 2012

ROME, dimanche 7 octobre 2012 (ZENIT.org) – «Confions à la Vierge Marie, l’Etoile de l’évangélisation, les travaux de cette Assemblée» a dit Benoît XVI au terme de la messe d’ouverture du synode sur la nouvelle évangélisation qui rassemble à Rome 262 participants : davantage que tous les synodes précédents : 12 synodes « ordinaires » et 12 synodes spéciaux ou continentaux.

Le premier synode avait également pour thème la foi. Il s’est déroulé sous la présidence de Paul VI, du 29 septembre au 29 octobre 1967 sur le thème: «Préservation et renforcement de la foi catholique, son intégrité, sa vigueur, son expansion, sa cohésion doctrinale et historique».

Chers frères et soeurs,

Nous nous adressons maintenant à la Très sainte [Vierge] Marie, que nous vénérons aujourd’hui en tant que Reine du saint rosaire. En ce moment, la traditionnelle « Supplique » s’élève au sanctuaire de Pompéi, et d’innombrables personnes du monde entier s’y unissent.

Alors que nous nous associons nous aussi spirituellement à cette invocation générale, je voudrais vous proposer à tous de mettre en valeur la prière du rosaire pendant la prochaine année de la foi.

Avec le rosaire en effet, nous nous laissons guider par Marie, modèle de foi, dans la méditation des mystères du Christ, et, jour après jour, nous sommes aidés à assimiler l’Evangile, si bien qu’elle informe toute notre vie.

Ainsi, dans le sillage de mes prédécesseurs, en particulier le bienheureux Jean-Paul II, qui a donné, il y a dix ans, sa lettre apostolique «Rosarium Virginis Mariae», j’invite à prier le rosaire personnellement, en famille et en communauté, en nous nous mettant à l’école de Marie, qui nous conduit au Christ, centre vivant de notre foi. © Libreria Editrice Vaticana Trad. Anita Bourdin

Allocution de Benoît XVI en français avant l'angélus, 7 octobre 2012

ROME, Dimanche 7 octobre 2012 (ZENIT.org) – «Confions à Marie, l’Etoile de l’évangélisation, les travaux de cette Assemblée»: dans le sillage de son pèlerinage à la maison de la Vierge Marie à Lorette, jeudi dernier, 4 octobre 2012, le pape Benoît XVI renouvelle son invitation aux catholiques de prier la Vierge pour le synode sur la nouvelle évangélisation.

Benoît XVI avait mis ses pas dans les pas de Jean XXIII qui s’était lui aussi rendu à Lorette, le 4 octobre 1962, avant l’ouverture du Concile. Il a été accueilli par l'enthousiasme de quelque 10.000 personnes.

Le pape a ouvert le synode ce dimanche 7 octobre 2012, par la messe solennelle, place Saint-Pierre, avec la participation des 262 membres du synode.

Je salue cordialement les pèlerins francophones. Alors que s’ouvre le Synode pour la Nouvelle Evangélisation, je vous invite à prier plus particulièrement l’Esprit Saint, le protagoniste de l’évangélisation depuis la naissance de l’Église.

Les participants venus du monde entier manifestent l’universalité de l’Évangile qui s’adresse, aujourd’hui comme hier, à chaque personne rachetée et sauvée par Jésus Christ.

Puisse chaque chrétien être renouvelé dans sa responsabilité de faire connaître le Sauveur et son message d’amour et de paix !

Confions à la Vierge Marie, l’Etoile de l’évangélisation, les travaux de cette Assemblée. Bon dimanche à tous et que Dieu vous bénisse !                                  © Libreria Editrice Vaticana

 

DECRETS DE LA CONGREGATION POUR LES CAUSES DES SAINTS

Cité du Vatican, 10 mai 2012 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin en audience le Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, au cours de laquelle il a autorisé la promulgation des décrets suivants:

Extension à l'Eglise universelle du culte de Ste Hildegarde de Bingen (1089 - 1179), abbesse bénédictine, et inscription de son nom au catalogue des saints.

MIRACLE attribué à l'intercession

du vénérable serviteur de Dieu Tommaso Da Olera (Tommaso Acerbis), laïc italien (vers 1563 - 1631), profès capucin.

de la vénérable servante de Dieu Maria Troncatti (1883 - 1969), religieuse italienne des Filles de Marie Auxiliatrice.

MARTYR

du serviteur de Dieu Frederick Bachstein, tchèque, et de ses 13 compagnons capucins assassinés en haine de la foi en 1611.

des serviteurs de Dieu Raimundo Castaño González et José María González Solís, prêtres espagnols dominicains, et de leurs compagnons, assassinés en haine de la foi en 1936.

des serviteurs de Dieu Jaime Puig Mirosa et de ses 18 compagnons, religieux espagnols des Fils de la Sainte Famille; et Sebastián Llorens Telarroja, laïc espagnol, assassinés en haine de la foi entre 1936 et 1937.

du serviteur de Dieu Odoardo Focherini, laïc italien assassiné en haine de la foi en 1944 (Allemagne).

VERTUS HEROIQUES

du serviteur de Dieu Raffaello Delle Nocche (1877 - 1960), évêque italien, fondateur des Soeurs disciples de Jésus Eucharistie.

du serviteur de Dieu Federic Irenee Baraga (1797 - 1868), prêtre slovène, premier Evêque de Marquette (USA).

du serviteur de Dieu Pasquale Uva (1883 - 1955), prêtre italien, fondateur des Servantes de la Divine Providence.

du serviteur de Dieu Baltasar Manuel Pardal Vidal (1886 - 1963), prêtre espagnol, fondateur de l'Institut séculier des Filles de la Nativité de Marie.

du serviteur de Dieu Francisco de Paula Victor (1827 - 1905), prêtre brésilien.

du serviteur de Dieu Jacques Sevin (1882 - 1951), prêtre jésuite français, fondateur des Scouts de France et des Soeurs de la Sainte Croix de Jérusalem.

de la servante de Dieu María Josefa del Santísimo Sacramento (María Josefa Recio Martin, 1846 - 1883), religieuse espagnole, fondatrice des Hospitalières du Sacré Coeur.

de la servante de Dieu Miriam Teresa Demjanovich (1901-1927), religieuse américaine des Soeurs de la Charité de Ste Elisabeth.

de la servante de Dieu Emilia Engel (1893 - 1955), religieuse allemande de l'Institut de Schönstatt.

de la servante de Dieu Rachele Ambrosini (1925 - 1941), laïque italienne.

de la servante de Dieu María Bolognesi (1924 - 1980), laïque italienne.

Le 14 mars, le Saint-Père avait autorisé la Congrégation à promulguer le décret reconnaissant les vertus héroïques du serviteur de Dieu Félix Francisco José María de la Concepción Varela Morales (1788 - 1853), prêtre cubain

Le rôle des femmes dans la vie de l’Eglise : Sainte Hildegarde
Nouveau cycle de catéchèses de Benoît XVI

ROME, Mercredi 1er septembre 2010 (ZENIT.org) -

Le rôle des femmes dans la vie de l'Eglise fera l'objet d'un nouveau cycle de catéchèses que le pape Benoît XVI a commencé ce matin, lors de l'audience générale, à Castel Gandolfo....

AUDIENCE A ROME DU MERCREDI 1 SEPTEMBRE

Le rôle des femmes dans la vie de l’Eglise : sainte Hildegarde

TEXTE INTEGRAL

ROME, Mercredi 8 septembre 2010

AUDIENCE A ROME DU MERCREDI 8 SEPTEMBRE

Hildegarde de Bingen : sagesse spirituelle et sainteté de sa vie

TEXTE INTEGRAL

Haut de page

r